Flash Actu

Vinci renonce à se faire rembourser les opérations « péages gratuits » des « gilets jaunes » : une victoire pour les automobilistes

Alors que les sociétés concessionnaires d’autoroutes Vinci et APRR annonçaient publiquement vouloir demander aux automobilistes ayant profité des opérations « péages gratuits » menées par les « Gilets jaunes » au cours des dernières semaines de rembourser la note, celles-ci déclarent ce soir renoncer à poursuivre les usagers ne s’étant pas acquittés des péages dus ; un soulagement et une victoire pour l’association « 40 millions d’automobilistes », qui reste cependant mobilisée contre la hausse des tarifs de péage prévue en février 2019.

L’annonce avait réveillé la colère des « Gilets jaunes » et des automobilistes français : alors que les premiers avaient décidé d’ouvrir les barrières des péages d’autoroute – symboles de l’acharnement fiscal et tarifaire qui accule les usagers de la route – les sociétés concessionnaires estimaient être victimes de dizaines de millions d’euros de manque à gagner, et prévoyaient de se faire rembourser directement auprès des automobilistes concernés.

« 40 millions d’automobilistes » jugeait alors cette décision « indécente » étant donnés le contexte social particulièrement tendu et les bénéfices engrangés chaque année par les sociétés concessionnaires.

Ce soir, l’association est soulagée d’apprendre le renoncement de Vinci et d’APRR, mais alerte sur le fait que des hausses tarifaires sont toujours prévues au 1er février 2019 – elles pourraient être de l’ordre de 2% – et reste mobilisée pour défendre le pouvoir d’achat des automobilistes.