Flash Actu

Soutenez la proposition de loi en faveur de la suppression de l’amende pour les petits excès de vitesse !

Aujourd’hui, lundi 11 janvier 2016, Alain FOUCHÉ, sénateur de la Vienne, dépose une proposition de loi rédigée en collaboration avec l’association « 40 millions d’automobilistes ». Ce nouveau texte de loi tend à introduire davantage d’équité dans la répression des excès de vitesse inférieurs ou égaux à 10km/h en supprimant l’amende encourue par les contrevenants. L’association espère vivement que cette impulsion sera suivie par une majorité d’élus parlementaires et appelle les automobilistes à soutenir le projet en signant la pétition en ligne sur http://petitions.40ma.org/radar-pv/.
 

Chaque année, ce sont près de 800 millions d’euros qui entrent dans les caisses de l’État grâce à la répression des excès de vitesse. Or, 90% de ces infractions sont en fait constitués par des excès de vitesse inférieurs à 20 km/h, c’est-à-dire – dans la majorité des cas – des excès de vitesse involontaires. Cette répression à outrance n’a fait que provoquer le rejet du système tout entier par les Français, qui parlent désormais de « pompes à fric » ou de « tirelires » pour désigner les radars.

 

Pour réhabiliter l’image des radars et réconcilier les Français avec la politique de sécurité routière, il est donc urgent de modifier le système : puisque le Gouvernement prétend que la verbalisation et la sanction des excès de vitesse sont nécessaires, non pas pour permettre à l’État de récupérer de l’argent, mais pour améliorer la sécurité des usagers de la route, nous proposons que, pour les petits excès de vitesse, les contrevenants n’aient plus à payer d’amende.

 
Le radar est devenu le symbole de la taxe. Demandez à un automobiliste s’il considère que le radar favorise la sécurité routière ; il vous répondra qu’il ne sert que la rentabilité routière. Pourtant, il a effectivement permis de  réduire considérablement le nombre des grands excès de vitesse, véritablement dangereux. Il est donc impératif maintenant pour le Gouvernement de démontrer que la multiplication des radars est bien une question de sécurité et non d’argent facile pour rembourser la dette de l’État. Quelle meilleure preuve alors que de supprimer l’amende pour les petits excès de vitesse ?

 

« 40 millions d’automobilistes » rappelle que le projet de loi prévoit le maintien de la sanction administrative – soit le retrait d’un point sur le permis de conduire – pour tous les excès de vitesse inférieurs ou égaux à 20 km/h et que de nombreux pays européens, tels l’Angleterre, l’Allemagne ou l’Espagne, ne sanctionnent pas les petits excès de vitesse et enregistrent de meilleurs résultats en termes d’accidentalité routière que la France.
 
 
L’association et le sénateur Alain FOUCHÉ appellent tous les automobilistes favorables à ce projet à signer la pétition en ligne sur la page http://petitions.40ma.org/radar-pv/.