Flash Actu

Le Sénat dénonce les « superprofits » des sociétés d’autoroutes

La commission d’enquête du Sénat sur les concessions d’autoroutes pointe la « rentabilité hors-norme » des concessions : 40 milliards d’euros d’ici 2036 ! L’association « 40 millions d’automobilistes », qui dénonce depuis plusieurs années la politique tarifaire des sociétés concessionnaires d’autoroutes (SCA) et milite fermement contre les prix exorbitants pratiqués aux péages, relance sa pétition www.stopauxpeagestropchers.com.

Usagers et État : tous perdants !

Privatisées en 2006 pour 14,8 milliards d’euros, les SCA sont aujourd’hui grandes gagnantes des concessions, au détriment à la fois des usagers et de l’État.

Si le processus a été effectué dans les règles, les autoroutes ont cependant été concédées à un tarif pour le moins avantageux : un « processus de cession séquentiel » et « une absence de concurrence pour ASF » « a fait perdre à l’État quelque 6,5 milliards d’euros de recettes potentielles », selon le rapport. 

De plus, la récente publication du décret ouvrant la porte à la privatisation de certaines routes nationales en échange d’une augmentation du coût des péages ou d’un allongement de la durée de la concession ne devrait qu’accentuer les juteux profits des SCA dans les années à venir.

Outre les conséquences sur le portefeuille des automobilistes, l’association « 40 millions d’automobilistes » pointe du doigt le fait que la gestion financière et les hausses constantes qui découlent de cette privatisation présentent des conséquences sur la sécurité des usagers : les tarifs sans cesse en hausse pratiqués aux péages dissuadent en effet les automobilistes d’emprunter le réseau autoroutier, qui constitue pourtant sans conteste le réseau le plus sécuritaire, puisque le risque d’y être victime d’un accident mortel est 5,25 fois moins important sur autoroute que sur une route départementale et 6,6 fois moins que sur une nationale.

Les automobilistes appelés à défendre leur « pouvoir-rouler » et leur sécurité

Ainsi, le Sénat demande à ce qu’une partie de cet argent bénéficie aux usagers ; une requête formulée dès 2014 par « 40 millions d’automobilistes ». De plus, l’association exige la baisse des tarifs autoroutiers et appelle les usagers des autoroutes à défendre leur « pouvoir-rouler » en se mobilisant en masse sur www.stopauxpeagestropchers.com, afin de redonner à tous les moyens de circuler sur les routes le plus sûres.