Flash Actu

Le palmarès des véhicules de collection les plus convoités

Pour la deuxième année consécutive, à l’occasion de la tenue du salon Rétro’ Mobile qui se tiendra du 07 au 11 février 2018 au Parc des Expositions de Paris – Porte de Versailles, l’association « 40 millions d’automobilistes » publie aujourd’hui, lundi 05 février 2018, le palmarès des 10 véhicules de collection les plus convoités par les amateurs de belles carrosseries, réalisé grâce aux données du réseau Classic Expert, filiale de BCA Expertise, spécialisé dans l’univers des voitures anciennes.

Le marché de la voiture de collection reste très dynamique en France. Voitures d’exception comme véhicules témoignant du quotidien des générations passées, les véhicules de collection font partie d’un patrimoine qui fascine et rassemble aujourd’hui plus de 800 000 passionnés.

Qu’est-ce qu’un véhicule de collection ?

Il s’agit d’un véhicule présentant un intérêt historique (véhicule dit de collection). Il remplit l’ensemble des conditions suivantes :

  • Il a été construit ou immatriculé pour la première fois il y au moins trente ans.
  • Son type particulier, tel que défini par la législation pertinente de l’union européene ou nationale, n’est plus produit.
  • Il est préservé sur le plan historique et maintenu dans son état d’origine et aucune modification essentielle n’a été apportée aux caractéristiques techniques de ses composants principaux.

Le palmarès des véhicules de collection les plus convoités

  1. La Citroën 2CV
  2. La Ford Mustang (jusqu’à 1973)
  3. L’Austin Mini
  4. La Volkswagen Cox (berline)
  5. La Citroën Méhari
  6. La Porsche 911
  7. La Citroën DS (berline)
  8. La Volkswagen Combi
  9. La Triumph TR6
  10. L’Alpine A110 (hors véhicule de compétition)

Pour les voitures « d’exception », les prix évoluent en fonction de la provenance et de l’état du véhicule ; un historique précis, une restauration parfaite ou, mieux, un excellent état d’origine orienteront à la hausse la valeur de la voiture sur le marché de la collection.

Pour les prix plus abordables, notons que les populaires d’après-guerre se portent très bien – mode du « vintage » oblige –, de même que les roadsters anglais et les sportives des années 1980. Le marché des utilitaires et des deux-roues de collection est également en plein essor !

Consulter l’intégralité du Baromètre