Flash Actu

Coronavirus : le secteur auto aussi touché

Depuis le 17 mars 2020, afin de contrer l’avancée du Covid-19 l’ensemble du territoire français est au ralenti : commerces non essentiels fermés, population confinée à domicile…

Contrôle technique : 3 mois de dépassement autorisé

De nombreux automobilistes se sont alors posés la question de l’impossibilité de passer leur contrôle technique et craignent donc la verbalisation en cas d’arrivée à échéance. Et en effet de nombreux centres de contrôle technique ont fermé leurs portes depuis l’annonce du confinement, malgré les autorisations d’ouvertures accordées à ces établissements par le gouvernement.

Pour rappel, le défaut de contrôle technique est sanctionné par une contravention de la 4ème classe, soit une amende forfaitaire de 135 euros. Aucun retrait de point n’est prévu pour cette infraction. Le gouvernement a donc pris ses responsabilités et a annoncé le lundi 23 mars qu’il accordait une tolérance de dépassement de 3 mois de l’échéance du contrôle technique pour les véhicules légers et de 15 jours pour les poids lourds.

Une mesure de bon sens que réclamait l’association « 40 millions d’automobilistes ».

Report de la date pour bénéficier du bonus écologique

Autre préoccupation occasionnée par cette crise sanitaire : le bonus écologique. Depuis le 1er janvier 2020, l’aide financière accordée pour l’achat d’une voiture électrique neuve est passée de 6000 à 3000 €. Le décret du 30 décembre 2019 stipulait que tout véhicule commandé en 2019 et livrés avant le 31 mars 2020 bénéficierait du bonus écologique d’un montant de 6000€. Cette date est maintenant repoussée au 15 juin 2020. La cause de ce report de date est bien entendu liée à la crise de Covid-19 qui entraîne des retards sur la livraison des véhicules commandés en 2019.

Comment geler vos mensualités automobiles ?

Sachez que des aménagements sont possibles pour réduire les mensualités de vos crédits auto/moto ou encore de tous les système de LOA /LDD. Il vous suffit dans un premier temps de retrouver votre contrat de prêt ou de location, dans lequel vous pourrez retrouver les conditions d’une éventuelle modulation (la durée, le nombre maximum de modulation acceptées chaque année, ainsi que la durée maximale d’allongement de la durée du contrat). Dans un second temps, il faudra entrer en contact avec votre conseiller bancaire ou le service lié au financement de votre constructeur automobile à qui vous pourrez exposer vos problèmes actuels liés à la crise du coronavirus et ainsi obtenir un report partiel voir total de vos mensualités.