Flash Actu

80km/h : « 40 millions d’automobilistes » lance un appel au Président de la République

Alors que les objectifs attendus en matière de sécurité sont loin d’être atteints par la mesure d’abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80km/h sur le réseau secondaire, l’association « 40 millions d’automobilistes » lance un appel au Président de la République pour un retour à l’ancienne réglementation, à l’issue de l’expérimentation de 2 ans qui prendra fin le 1er juillet 2020.

Le fiasco des 80km/h

Le 19 septembre 2019, le Comité indépendant d’évaluation des 80km/h (CIE) publiait une étude intitulée « Les 80km/h : Autopsie d’un fiasco », réalisée par le professeur Rémy Prud’Homme, économiste réputé, ancien directeur-adjoint de la direction de l’Environnement de l’OCDE, professeur émérite des universités et professeur invité au MIT.

Cette étude faisait état d’une diminution des tués 10 fois inférieure à l’objectif du Gouvernement, tandis que le coût de la mesure était évalué à 2,3 milliards d’euros par an pour la société et l’économie françaises.

Un appel au Président de la République

Forte de ce constat, face à un Premier ministre et une Sécurité routière bornés et suite aux nombreuses actions déjà entreprises par l’association, « 40 millions d’automobilistes » a rencontré le député Vincent Descoeur, pour faire le point sur la situation et parler des actions envisageables.

Le fait est que seul le Président de la République est maintenant en capacité de faire annuler la mesure d’abaissement de la limitation de vitesse à 80km/h, à laquelle 8 Français sur 10 s’opposent toujours fermement.

C’est pourquoi l’association lance un appel à Emmanuel Macron, pour qu’il prononce la fin des 80km/h au 1er juillet 2020. Cette appel prend la forme d’une mobilisation à laquelle peuvent se joindre dès maintenant les usagers de la route, aux côtés de « 40 millions d’automobilistes ».

Pour rejoindre l’appel au Président la République, rendez-vous sur le site dédié en cliquant ici.