Imprimer cette page

Quand les autoroutes françaises ont failli passer à 110km/h

Il y a tout juste 1 an, l’association "40 millions d’automobilistes" était sur le pied de guerre pour lutter contre la baisse de la limitation de vitesse à 110km/h sur autoroute. Un plan d’action monté en quelques heures à peine, une fronde inédite des usagers et une représentation media massive : retour sur une "mobilisation express" qui a permis de faire barrage au projet.

110km/h sur les autoroutes, le projet qui a failli passer inaperçu

Juin 2020 : alors que les membres de la Convention citoyenne pour le Climat s’apprêtent à voter les mesures qu’ils présenteront au Président de la République, l’association "40 millions d’automobilistes" alerte sur un projet de la CCC jusque là resté très discret : l’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur le réseau autoroutier français, de 130 à 110km/h.

 À ce moment là, très peu de media ont en effet relevé la mesure potentiellement incendiaire, 2 ans à peine après le tollé déjà provoqué par les 80km/h…

 "40 millions d’automobilistes" active alors les leviers nécessaires à une mobilisation d’ampleur et lance, dès le 19 juin, une grande action citoyenne contre la mesure.

Une mobilisation massive et rapide contre les 110km/h

La nouvelle fait grand bruit et arrive en Une de la presse française. En sa qualité de porte parole des automobilistes raisonnables et responsables et forte de la crédibilité que lui accordent les media, l’association fait entendre le refus des Français face à cette mesure sur les plateaux TV, les chaînes radios et la presse écrite, par l’intermédiaire de ses représentants. Une écrasante majorité des Français s’oppose en effet au projet…

Dans un même temps, l’équipe de "40 millions d’automobilistes" continue de mobiliser les usagers : le 22 juin, la pétition de l’association enregistre déjà 400000 signatures puis, une semaine après son lancement, 700000 Français sont déjà mobilisés.

110km/h sur autoroute : le dénouement

29 juin : 10 jours après le lancement de l’action et alors que les opposants au projet des 110km/h sur les autoroutes continuent d’affluer sur le site de mobilisation de "40 millions d’automobilistes", le Président de la République reçoit les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat.

La couleur est d’emblée annoncée par Emmanuel Macron : 3 des 146 mesures du CCC feront l’objet d’un "joker", dont la mesure de baisse de la limitation de vitesse à 110km/h sur autoroute.

Face à la fronde des automobilistes, le Président renonce à soumettre au vote la mesure : l’opinion majoritaire des Français a été entendue. Une preuve de plus que la mobilisation massive des usagers porte ses fruits.

 _______________________

Aujourd’hui, nous devons, tous ensemble, faire face à une nouvelle menace à l’encontre de notre mobilité quotidienne : le projet de ZFE qui va exclure 7 véhicules sur 10 des 45 plus grandes métropoles de France. Rejoignez-nous vite :

Banniere Zones Forte Exclusion

Media

Écrit par 40MA Dernière modification le vendredi 18 juin 2021