Flash Actu

Rocade de Rennes : victoire de « 40 millions d’automobilistes » et retour à 90km/h

[Mise à jour du 26/09/2016]

La rocade de Rennes repasse à 90km/h

Aujourd’hui, la Préfecture et la Ville de Rennes ont annoncé que la rocade rennaise – dont la vitesse avait été abaissée à 70km/h il y a un an – serait finalement limitée à 90 km/h, la Commission technique chargée d’analyser les données recueillies au cours de l’expérimentation ayant considéré que ces dernières étaient non-probantes ou révélatrices de l’inefficacité de la mesure.

Une victoire pour les usagers de la route

Une grande victoire d’une part pour l’association « 40 millions d’automobilistes » qui avait adressé au préfet d’Ille-et-Vilaine un courrier dans lequel elle demandait le retour aux 90km/h faute de bénéfices avérés, et, d’autre part, pour les nombreux usagers rennais qui s’étaient mobilisés contre cette mesure.

Une expérimentation qui doit servir de référence

Les résultats de cette expérience doivent servir de référence à tous ceux qui seraient tentés d’abaisser les limitations de vitesse de façon généralisée. Grâce à Rennes, on a désormais la preuve qu’une telle mesure n’est en aucun cas un gage d’amélioration des conditions de circulation. Bien au contraire, les conséquences de cette expérimentation sont majoritairement néfastes pour les usagers et l’on salue donc l’honnêteté des autorités qui ont su reconnaître leur erreur et rétablir la limitation de vitesse la moins pénalisante pour tous.

La limitation de vitesse unique à 90 km/h sur l’ensemble des 31km de la rocade rennaise sera mise en œuvre très prochainement, après la réimplantation des panneaux de signalisation qui avaient été retirés il y a un an. Reste que l’opération aura tout de même coûté la bagatelle de 100000€ à la Ville…
 
[Mise à jour du 19/09/2016]

Expérimentation de la baisse de la limitation de vitesse sur la rocade de Rennes : aucun effet positif

Le 1er octobre 2015, débutait sur la rocade de Rennes une expérimentation de baisse de 20km/h de la limitation de vitesse (de 90 à 70 km/h). L’expérimentation – d’une durée d’un an – avait été demandée par la maire de Rennes Nathalie Appéré et validée par le Préfet, malgré son impopularité parmi les usagers de la rocade rennaise, pour évaluer les effets d’une baisse de la limitation de vitesse « sur la pollution, le bruit, l’accidentologie et la fluidité du trafic ». 
 
Or, à quelques jours de la fin de l’expérimentation, un article paru le 14 septembre dernier dans Ouest France révèle que, non seulement la diminution de la vitesse maximale autorisée sur la rocade de Rennes n’avait pas permis d’améliorer la fluidité du trafic, mais qu’elle avait aussi provoqué une augmentation du nombre d’accidents matériels.
 
Quant à la pollution, les résultats des mesures effectuées depuis le 1er octobre 2015 sont qualifiés par le quotidien de « non probants » et pour cause : au bout de 6 mois d’expérimentation, aucune donnée liée à la pollution n’avait pu être collectée, en raison d’un « problème technique » sur les capteurs chargés d’analyser la qualité de l’air aux abords de la rocade.
 
Finalement, seules les nuisances sonores liées à la circulation des véhicules auraient diminué.

« 40 millions d’automobilistes » demande à rétablir la limitation de vitesse à 90km/h sur la rocade de Rennes

Une commission technique se réunira à la fin du mois pour étudier les données recueillies et déterminer l’efficacité de l’expérimentation, et il convient bien entendu d’attendre ses conclusions. Mais si les informations relayées par le journal sont exactes, il n’y a aucune raison valable en dehors d’un dogmatisme incompréhensible par la population de maintenir la limitation de vitesse à 70 km/h. Dans ces conditions, nous demandons au Préfet d’Ille-et-Vilaine de prendre la seule décision qui s’impose : rétablir le 90 km/h sur l’ensemble de la rocade.
 
[Article du 15/09/2015]

La rocade de Rennes passe à 70km/h

La municipalité de Rennes a décidé de diminuer la vitesse de 20km/h sur la rocade (90km/h sur les portions limités actuellement à 110 km/h et 70 km/h au lieu de 90 km/h sur le reste de la rocade) afin de diminuer les émissions de particules fines dans l’air ainsi que de diminuer le nombre d’accidents.

« 40 millions d’automobilistes » donne une conférence de presse contre la mesure

Alertée par les automobilistes bretons inquiets pour leur mobilité, « 40 millions d’automobilistes » a tenu une conférence de presse avec les journalistes locaux afin de dénoncer cette mesure prise sans concertation avec les automobilistes.

Pour l’association, ce projet n’aura aucun effet bénéfique autant sur l’aspect environnemental que sur l’aspect sécurité routière. Cette expérimentation n’a aucun sens : ce n’est pas en diminuant la vitesse que l’on va fluidifier le trafic, au contraire. « 40 millions d’automobilistes » ne peut pas cautionner un projet aussi ridicule.