Flash Actu

Privatisation des radars embarqués : « 40 millions d’automobilistes » met un point d’orgue à sa manifestation numérique

Le 08 janvier 2017, Bruno LE ROUX, alors ministre de l’Intérieur, annonçait l’expérimentation de la gestion des voitures équipées de radars par des entreprises privées, conformément à la mesure élaborée par le Comité interministériel pour la Sécurité routière (CISR) qui s’était réuni le 02 octobre 2015.

En quelques mois, 1,3 million d’usagers de la route ont pris part à l’opération « Non à la privatisation des radars embarqués » lancée par l’association « 40 millions d’automobilistes » le 20 février dernier. L’association a mené une nouvelle étape de son action : les photographies et messages de soutien adressés à « 40 millions d’automobilistes » ont été diffusés publiquement place de la Concorde à Paris, en guise de manifestation des opposants à la mesure.

Une manifestation numérique sans précédent

Après un Facebook live révélant les suites de l’opération diffusé le jeudi 19 octobre sur la page Facebook de l’association, la manifestation numérique s’est donc déroulée jeudi 26 octobre 2017, à partir de 20h45, place de la Concorde à Paris : une fresque composée de centaines de photos d’automobilistes ayant participé à l’opération menée par « 40 millions d’automobilistes » a été déployée et une projection dévoilant les visages des 1,3 million de manifestants a été diffusée publiquement.

L’opération était suivie par une équipe de l’émission Enquête exclusive : les images tournées au soir du 26 octobre ont été diffusées en exclusivité dans le reportage « Nouveaux radars, contrôles vidéo : la grande traque des automobilistes » dimanche 19 novembre, à 23h05, sur M6. Le replay de l’émission est disponible ici.

L’association a ainsi poursuivi sa campagne contre les mesures répressives mises en œuvre par la Sécurité routière et entend de cette façon faire reculer le Gouvernement sur le projet de privatisation des radars, à quelques semaines de la tenue d’un nouveau CISR et de la présentation du Plan Macron pour la sécurité routière.

Pour rappel, selon une enquête menée par Harris Interactive en octobre 2017, 72% des Français restent opposés à la privatisation des voitures-radars.