Flash Actu

La mairie de Paris veut doubler ses tarifs de stationnement

Le 12 décembre 2013, le Sénat et l’Assemblée nationale adoptaient l’amendement prononçant la dépénalisation du stationnement et autorisant les maires à fixer eux-mêmes le montant des amendes de stationnement.

C’est dans le cadre de cet amendement que la ville de Paris a aujourd’hui annoncé qu’elle allait doubler les tarifs de stationnement, à commencer par augmenter d’au moins 50% le prix du stationnement horaire de rue, puis à faire passer le montant des PV de stationnement de 17 € à 36 € en 2016.

La mesure prononcée est un moyen assumé de renflouer les caisses de la Mairie, profitant alors de l’amendement pour pratiquer une politique de sanction encore plus hostile aux automobilistes. Anne Hidalgo avouait d’ailleurs le mois dernier qu’il lui manquait 400M€ pour boucler le budget de la Ville.

Pour « 40 millions d’automobilistes »,  l’Hôtel de Ville cherche à se faire de l’argent sur le dos des automobilistes ! L’association pointe aussi du doigt le nombre d’amendes qui ne cesse de progresser en raison d’un nombre toujours plus restreint de places de parking qui incite les automobilistes à la fraude.

Suite à l’adoption de cet amendement, « 40 millions d’automobilistes » avait lancé l’opération  » Mon maire s’engage « , à travers laquelle l’association mobilise les maires de France et leur demande de s’engager à ne pas augmenter – si ce n’est réduire – le montant de l’amende, aujourd’hui fixée à 17 € sur l’ensemble du territoire français.