Imprimer cette page

Bien choisir son pneumatique et les bonnes pratiques à connaître pour faire des économies

Derrière une apparence extrêmement simple, ronde et noire, se cache en fait un assemblage technologique de quelques 200 matériaux. Guider, porter, accélérer, freiner, adhérer sur sol sec ou mouillé, durer, économiser du carburant... Telles sont les missions de nos pneumatiques. Il est essentiel de bien les choisir, car ils assurent le seul contact direct entre votre véhicule et la route.

Faire des économies de carburant grâce aux pneus, c'est possible !

Saviez-vous que 20 % de l’énergie utilisée par un véhicule de tourisme est consommé par les pneus ? Au-delà de meilleures performances (adhérence, bruit, confort), le coût d’achat plus élevé d’un pneumatique est compensé par une économie à l’usage, soit parce qu’il sera bon plus longtemps, soit parce qu’il vous fera faire des économies de carburants. 

Par ailleurs, il existe depuis 20 ans des pneumatiques "à faible résistance au roulement" qui permettent d'économiser significativement du carburant.

Savoir déchiffrer l'étiquetage du pneu

Pour bien choisir ses pneumatiques, fiez-vous dans un premier temps à l’étiquetage du pneu qui, depuis 2012, propose une information objective et pertinente sur la consommation de carburant, le freinage sur sol mouillé et le bruit extérieur.

Renseignez-vous aussi sur ce que l’étiquetage ne vous dit pas ! Freinage sur sol sec, adhérence en courbe, longévité, confort... Cela vous aidera à choisir le modèle offrant les performances répondant le mieux à vos attentes et alliant notamment une sécurité optimale au meilleur coût de revient.

  Performances Coût moyen pour 4 pneus* Durée* Coût sur 70000km*
Pneus été Parfaite adhérence sur sol sec 336€ 40000km 936€
Pneus hiver

Adaptés pour des températures en dessous de 7°C sur routes sèches comme sur routes humides ou enneigées, meilleure adhérence, meilleur freinage, meilleure motricité.

400€ + 200€ jantes 30000km
Pneus 4 saisons

Pneu généraliste pouvant rouler toute l’année, mais avec des performances inférieures au pneu été sur sol sec et au pneu hiver sur sol enneigé et/ou avec des températures inférieures à 7°C.

389€ 35000km 778€

*Source : Auto Plus

Surveillez la pression

Nous sommes beaucoup à rouler en sous gonflage et on estime à 2/3 la part des automobilistes français dans cette situation. Pourtant maintenir la pression de nos pneumatiques recommandée par le constructeur a un impact positif simultané sur la sécurité, la longévité et la consommation de carburant.

Vérifiez 1 fois/mois vos pressions de gonflage. Vérifiez-les à froid (moins de 3 km de roulage à allure réduite) ou dans le cas d’un pneu chaud, sur-gonflez vos pneus de +0.3 bar par rapport à la préconisation.

Surveillez le vieillissement des pneumatiques

Le vieillissement des pneumatiques peut être dû soit à l’ancienneté du pneu (son âge) ou à la longévité (potentiel kilométrique). Ils doivent être changés lorsque la profondeur des rainures est inférieure ou égale à 1.6mm sur au moins un endroit du pneumatique. Des témoins d'usure sont là pour vous aider à mesurer cette valeur. Aucune nappe métallique ne doit apparaître. Les pneus doivent être de même dimension, de même marque, de même catégorie d'utilisation (été/hiver) de même structure (radiale), de même code de vitesse et indice de capacité de charge sur un même essieu. La différence entre la profondeur des rainures principales de deux pneumatiques montés sur un même essieu ne doit pas dépasser 5mm.

Une vérification régulière de l'usure vous permettra d'anticiper une situation à risque. Plus un pneu est usé, moins il adhère ! Et le constat est encore plus révélateur lorsque nous sommes sur route mouillée ! L’entaille et la profondeur de la sculpture du pneu sont essentielles à l’élimination de l’eau. Leur bon état d’usure est ainsi essentiel pour se prémunir du phénomène d’aquaplanage.

Après 5 ans d’utilisation, nous vous recommandons une inspection annuelle des pneumatiques (y compris la roue de secours) et avant 10 ans, même si les pneus ne sont pas usés.

La date de fabrication est marquée sur le flanc avec 4 chiffres (ou 3 chiffres avant les années 2000) :

  • Les deux premiers chiffres indiquent la semaine de production.
  • Les deux derniers chiffres indiquent l’année de production.

Lors d’un changement de 2 pneus, montez les neufs à l’arrière.

Pneumaddict Une

Télécharger notre guide complet Pneum'Addict

Écrit par 40MA Dernière modification le mercredi 16 décembre 2020